page contents

Les finales de pion(s) et Roi contre Roi et pion(s) et Roi contre pion(s) et Roi

Les cases clés

Toutes les cases en jaune sont des cases clés. Il suffit de pouvoir y accéder avec le Roi blanc pour gagner.

La défense contre un pion Tour

L’objectif du Roi noir est d’être mis pat dans le coin,

La défense par l’opposition des Rois

Le Roi noir doit se replier dans une position neutre et attendre que le Roi s’engage sur un côté pour prendre l’opposition en face de lui. Cela va amener le pat.

Le gain quand le Roi défendant ne peut prendre l’opposition

Les Noirs au trait ne peuvent éviter la promotion du pion passé.

Un bel exemple avec 2 pions : pour gagner les Blancs doivent sacrifier le pion -h- et revenir au motif précédent.

Le gain grâce au Roi attaquant situé devant le pion

Les Blancs au trait doivent choisir un côté, par exemple la case jaune d5 sur quoi le Roi noir suit le Roi blanc en prenant l’opposition en d7. Ici ils ne peuvent donc pas gagner.

En revanche avec le trait aux Noirs,les Blancs vont pouvoir l’emporter.
Si le Roi noir va sur la case jaune f7 alors le Roi blanc passe par d6 et inversement à d7 correspond f6

Le contournement

Une défense contre le contournement

Le Roi noir doit toujours prendre l’opposition (avec un nombre impair de cases entre lui et son alter-ego blanc).

La triangulation

1er blocage : le Roi blanc ne peut pas avancer                                       2ème blocage : le Roi blanc ne peut avancer efficacement

Comment débloquer la situation?

Le trébuchet

Aux coups du Roi noir (flèches vertes) correspond le coup blanc gagnant (flèche verte), même chose pour la couleur jaune.
Le Roi noir est en zugzwang.

Le motif 3 pions contre 3 pions

Le pion -b- s’offre en premier puis selon la prise le 2ème pion va se sacrifier pour dévier le pion b7.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Your SEO optimized title page contents